Dans notre quotidien, où l’on court sans cesse après le temps, les aliments surgelés représentent souvent une solution pratique et rapide. Néanmoins, face aux nombreuses questions sur leur impact sur notre santé, il est important d’analyser leurs avantages et inconvénients.

Préservation des qualités nutritionnelles

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la surgélation permet de préserver de manière optimale les qualités nutritives des aliments. En effet, ce procédé consiste à réduire rapidement la température des produits à très basse température (-18°C ou moins), stoppant ainsi presque totalement l’action des enzymes et des micro-organismes responsables de la dégradation et de la perte de vitamines, minéraux et autres nutriments essentiels. Ainsi, un légume surgelé quelques heures après sa cueillette contient généralement plus de vitamines qu’un légume frais qui aurait passé plusieurs jours dans un réfrigérateur.

Il est donc erroné de penser que la surgélation détruit systématiquement les qualités nutritionnelles des aliments. Toutefois, certaines vitamines comme la vitamine C sont plus sensibles à l’oxydation engendrée par les changements de température, cela signifie une petite diminution de la teneur en certains nutriments peut être observée après décongélation et cuisson.

Variation nutritionnelle selon les produits

Bien que la surgélation puisse préserver les qualités nutritionnelles des aliments, il est important de souligner que cela dépend également du type d’aliment. Par exemple, un fruit trop mûr ou un légume abîmé avant surgélation perdra davantage en qualité nutritive qu’un aliment frais et de mieux qualité à l’origine.

Les dangers potentiels liés aux aliments surgelés

Malgré ses avantages, la consommation excessive d’aliments surgelés peut présenter certains risques pour la santé.

Surconsommation d’additifs alimentaires

En particulier, les plats cuisinés surgelés sont souvent riches en sel, sucre, matières grasses et additifs alimentaires (conservateurs, colorants, exhausteurs de goût…) ajoutés afin de prolonger leur durée de conservation, améliorer leur aspect visuel ou renforcer leur saveur. Ces éléments, lorsqu’ils sont consommés en excès, peuvent favoriser divers problèmes de santé tels que l’hypertension artérielle, le diabète de type 2, l’obésité ou encore les maladies cardiovasculaires.

Par ailleurs, il convient de noter que les emballages des aliments surgelés comportent souvent du plastique pouvant contenir du bisphénol A ou d’autres substances nocives susceptibles de migrer dans les aliments au fil du temps. Il est donc recommandé de stocker et réchauffer les aliments surgelés dans des contenants en verre ou en céramique pour limiter les risques.

Aliments surgelés et équilibre alimentaire

Pour maintenir une bonne santé, il est essentiel de respecter un équilibre alimentaire basé sur la diversité et la qualité des produits consommés. Dans cette optique, les aliments surgelés peuvent constituer une alternative intéressante aux produits frais, notamment en période hivernale ou lorsque l’on manque de temps pour cuisiner.

Des alternatives saines aux plats préparés

Il est possible de profiter des avantages des aliments surgelés tout en évitant leurs inconvénients potentiels, en sélectionnant avec soin les produits que l’on achète. Ainsi, privilégier les légumes surgelés nature (sans sauce ni ajout d’ingrédients) et les poissons surgelés non panés permet de bénéficier d’une source intéressante de nutriments sans ajouter de sel, de sucre ou d’additifs alimentaires.

  • Choisir des légumes surgelés à la place des conserves pour conserver au mieux les vitamines et minéraux.
  • Comparaison des étiquettes nutritionnelles des plats préparés afin de choisir les options les moins grasses et salées.

Enfin, n’hésitez pas à consulter votre médecin pour obtenir des conseils personnalisés sur la consommation d’aliments surgelés dans le cadre d’une alimentation équilibrée et adaptée à vos besoins spécifiques.